Canyon glacier blanc

Un départ tôt, un canyon en deuxième première et des conditions idéales, juste un timing et des enchainements de pépins qui nous conduirons a l’hélitreuillage !

Un départ de la maison tardif, une nuit courte en raison du réveil tôt, et un petit déjeuner trop léger afin de commencer le canyon avant 10 h avec 2 h de marches d’approche.

Les sacs sont trop lourds et trop nombreux pour trois (perfo, goujons et plaquettes pour tout ré-équiper ) qui ne serviront pas, deux équipeurs dans l’équipe sur trois ,une descente prévue en trois heures et qui se finira avec légère hypothermie pour ma part.

7 hrs de descente dans les mojitos : pas d’eau car trop gelée, et pas de pose bouffe le midi –> plus de force a 15 hrs donc ralentis et un déclenchement a 16hrs 30 pour une arrivée du PGHM en 10 minutes.

Petit tour au CHU de Briançon a 17 hrs.

Finalement un grand merci a Gonzague et son équipe de sauveteurs ! a ne pas reproduire car s’il y a de la neige au dessus et risques d’avalanche pas d’hélicoptères sur site et nous aurions du y passer la nuit … moins drôle (on apprend plus de ses erreurs , que de ses succès !)

Thomas.

Article mis en ligne par Romain