Valescure retrouve son aspect originel

Raymond Fradin avec les membres de la SSFV de l’époque avait équipé l’aven pour le désobstruer, un véritable attirail de mineur, rails, bennes pour remonter les débris. Un travail de romain lorsque l’on connaît le site avec son pierrier à escalader.

Participants : Raymond Fradin, Maurice Ricci, Eddie Serre, Christian Kergosien, Henri Chambon, Guy Duplan, Jean-Yves Cannac, Robert Mayoux,Stéphane Piotuch,Bruno Portet.

Il faut croire que nous n’avons pas le même courage puisque tout était à l’abandon depuis des années. Les résultats n’étant pas à la hauteur des espérances. Le seul a y croire c’est notre doyen, notre Raymond et ses 82 printemps. Pour lui Valescure, lieu ou la rivière souterraine ressortait avant d’émigrer à Vaucluse (Théorie de nombreux géologues) a un gros potentiel.

Aussi lorsque l’on a demandé au CDS de « dépolluer » le site, Raymond n’a pas voulu qu’un autre club intervienne. Il a enlevé deux portions de rails pour empêcher des groupes de jeunes de descendre mal sécurisés sur ces rails un peu branlant avec les années. Pour pouvoir dans le futur continuer la désobstruction. Mais après une réunion en mairie de Saumane, avec le maire et des associations de défense, chauve-souris, biosphère etc. il a compris qu’il fallait tout enlever.

2 sorties ont été nécessaires et le brochage de l’aven par Maurice s’est révélé indispensable pour sortir les rails du fond et la benne, qui pesait son poids puisqu’elle a arraché deux arrimages fixés sur les soutiens des rails, le béton a sans doute mal vieilli, heureusement Momo fait du costaud et les broches ont encaissé le choc sans mal, le bloqueur installé sur une broche en plafond jouant son rôle, heureusement car la benne et un rail seraient redescendus alors que Momo, Raymond et Eddie étaient dans l’aven pour aider la remontée les ferrailles se bloquant sur les rochers de la paroi. Il ne restait plus qu’à descendre le pierrier, plus facile ! La pente est telle que les ferrailles descendent toutes seules enfin presque, elles seront transportées dans la ferme de Gendre par un 4×4 de la commune de Saane.

Article mis en ligne par Romain